Le cas Porter Airlines, message au raton laveur qui ne comprend rien à CASL (la loi antispam)!

Salut le raton laveur!

D’entrée de jeu, je dois t’avouer que depuis des années, j’ai pris l’habitude d’ouvrir tes courriels pour épier (consulter) tes offres spéciales d’achat de billets pour Toronto et autres magnifiques destinations que tu offres (Quoi que Thunder Bay…). Je l’avoue, je suis «gratteux» et sauver sur mes billets d’avion me procure beaucoup de satisfaction!

Étant moi-même un conseiller en email marketing, je trouve ta stratégie très efficace et ta newsletter m’est très utile, surtout depuis que nous avons signé une entente avec la Fédération Canadienne de l’Entreprise Indépendante (CFIB-FCEI) qui a son siège sociale à Toronto, là où je dois trimestriellement me rendre pour affaires…

Je t’aime mon ami le raton! #flyporter #porter

Comme je l’indiquais ci-haut, tu es sympathique avec ta bouille charmante de raton visiteur du Canada, mais tu dois bien te demander pourquoi j’écris ce billet? Tu dois avoir hâte de comprendre ce qui cloche! Et bien voici je t’explique, hier le 15 juin 2017, soit exactement 15 jours avant l’entrée en fonction des nouveaux amendements à la Loi anti-spam C-28 (CASL), je reçois ce courriel me disant qu’«On dirait que je vous ignore…». Pourtant, j’ai bel et bien acheté 14 billets avec vous depuis le dernier mois… Sur vos ailes, je suis allé à Halifax la semaine dernière, je vais voir U2 à Toronto la semaine prochaine avec mon papa et je dois revoir les amis de la FCEI le 19 juillet prochain…

Ce faisant, lors de mon dernier achat, vous avez réobtenus mon consentement tacite et selon les termes de la loi vous avez deux ans en dates de mon dernier achat pour continuer à m’écrire et à tenter de convertir mon consentement tacite vers un consentement exprès, qui lui, n’expire que lorsque je vous signifierai que je ne veux plus être membre de votre liste…

Envoyer ce courriel hier n’est pas trop grave, tu diras que tu profites de tout le battage médiatique autour de la loi pour nettoyer tes listes, ce qui est valable comme argument et aussi comme bonne pratique corporative. Mais le risque pour toi est de perdre plusieurs amis qui t’avaient déjà accordé leur consentement.

Alors pourquoi je prends le temps de t’écrire? Parce que je me demande ce que tu fais avec tes listes, comment les conserves-tu? As-tu une idée de la valeur de celles-ci pour ton modèle d’affaires? À force de me redemander si nous sommes encore amis, je vais commencer à croire qu’il y a quelque chose qui cloche et ma confiance, elle, va-t-elle s’effriter?

Il y a quelques temps déjà, le CRTC t’a envoyé une amende parce que tu ne respectais pas CASL. Depuis ce temps est-ce que tu as eu le temps de comprendre la Loi?

Tu sais que je suis entré membre de ton club de fidélité VIPorter et qu’en devenant membre, tes amis m’ont fait remplir le formulaire en ligne avec une belle boîte à cocher indiquant ceci : Oui, je souhaite recevoir des avis de tarifs réduits, des offres spéciales et des nouvelles importantes de Porter Airlines. Je peux toutefois retirer mon accord à tout moment en me désinscrivant à partir de tout courriel que je reçois. La protection de la vie privée de nos clients est l’une des priorités de Porter Airlines. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de protection de la vie privée ou communiquez avec nous. Mon ami, tu l’as mon consentement exprès! J’ai coché la boîte lors de mon inscription et je viens d’aller revalider sur ton site et celle-ci est toujours cochée! Je n’ai jamais demandé à être exclus!

J’ai pas terminé le raton, la dernière raison qui me préoccupe est que dans le courriel que tu m’as envoyé hier, c’est le lien de confirmation de mon abonnement, il ne fonctionne pas, j’ai beau cliquer partout, seulement ton logo Porter m’amène sur ta page d’accueil, rien ne confirme que je t’aime et que je désire recevoir tes courriels pour longtemps encore… Demande à un technicien de vérifier pourquoi avec MsOutlook je ne peux te réitérer ma confiance.

En terminant, je te suggère d’essayer mon produit, www.cyberimpact.com qui lui, peut grandement t’aider dans la validation et la conservation de tes données, si précieuse qu’elle soit. Plein de trucs y sont déjà programmer et avec un peu d’explication, tu pourrais éviter de fâcheuses situations.

Sans rancune, je continuerai de voler avec toi vers Toronto et autres destinations, pourvu que le 2 juillet prochain, tu continues à me transmettre tes excellentes offres de rabais par courriel.

Jean-Francis Lalonde
Un consenteux exprès
le 16 juin 2017

Service Royal avec royalcaribbean.com?

anthem-ship

Service Royal avec royalcaribbean.com?

Salut groupe de suiveux de mon blogue. Ce matin je me gâte et j’écris ce billet pour vous parler de service à la clientèle. Ceux qui suivent mon blogue depuis quelques temps devrait aussi savoir que j’écris aussi sous la plume de M.Courriel du blogue www.cyberimpact.com. Mes suiveux (followers) savent jusqu’à quel point je prône le retour d’un service à la clientèle à la hauteur de nos attentes. Voici l’annecdote d’une grosse entreprise international www.royalcaribbean.com qui fait tellement d’argent qu’elle oublie de me rappeler.

Récemment et sous l’influence très acharné de mon plus vieux, Étienne, notre famille a décider de retourner en mer pour les vacances de la relâche. Une septième au cours des 10 dernières années. Chanceux vous direz? et bien oui, je dois l’avouer, nous avons de la chance !

Notre petite expérience de 6 croisières en 9 ans nous sert bien quand vient le temps de choisir avec quelle compagnie allons nous nous gâter. Ainsi, cette année, nous voulions expérimenter quelques choses d’extraordinaires, de gros, de nouveau… Après des heures de recherches et de visite sur le Web et aussi, faut bien le dire, après plusieurs représentations d’Étienne, nous avons arrêté notre choix sur l’Anthem of the Seas, le nouveau joyau de RCL: Cabine intérieur avec réalité virtuelle, autos tamponneuse, vol plané avec soufflerie, mur d’escalade, piscines multiples, 16 restos, un observatoire de la mer, des spectacles dont un par les amis de Montréal Moment Factory, du Broadway show avec We Will Rock You, un départ de la toujours aimé Big Appel (NY city) ainsi qu’un itinéraire de 12 jours dont 6 stops inconnus, voilà les principales raisons de notre choix.

Là ou ça se complique : le 8 décembre dernier, j’appelle pour payer la totalité de la réservation. Jusque là, pas de soucis RCL est capable de prendre l’appel et de prendr le paiement par carte de crédit, sans soucis. Incapable de réserver en ligne, je profite de cette appel et je fais la demande d’ajout à ma réservation, le déjeuner avec les personnages de Dreamworks, un petit extra de 25 piasses US. Au y’able la dépense, j’ajoute aussi le forfait 3 soupers gastronomiques au choix de RCL pour 112$/adultes et 10$/enfants, un autre 244$ canadien. Mais voilà, rien n’apparaît dans mon calendrier de confirmation. Lors de l’appel, on me dit alors que l’application est ligne est bugger et que pour pouvoir procéder à la Résa, on doit annuler mon souper du premier soir, ce à quoi j’acquiesce sans problème. Après 35 minutes de discussions tout semble régler. Le 18 janvier dernier, je remplis à la demande RCL les papiers d’enregistrement et constate alors dans mon calendrier que mes réservations sont encore absentes… je rappelle, je discute, je perds 95 minutes pour me faire dire d’envoyer une preuve que j’ai payé… Je sors alors mon relevé de carte de crédit, barbouille et cache le non-nécessaire pour RCL pour montrer les frais portées à celui-ci, scan et enfin transfert par courriel le tout à la gentille Miriam…

Le 25 janvier au matin, aucun accusé de réception, je retourne le même message. Surprise je reçois :

Thank you for contacting us. This is an automated confirmation that your email has been received. Our representatives will reply to your inquiry in the order in which it was received. Please reply only if you need to provide additional information related to your original email. Follow-up emails regarding the status of your query may further delay your response.

We appreciate your patience and understanding as we work to service your request.

J’en suis là en ce moment, je continuerai cet article sous peu lorsque j’aurai un retour de RCL, mais pour le moment, je ne suis pas impressionné. RCL ne veut pas prendre mes dollars ?

À suivre!

M. Courriel Janvier 2016

VOICI UN RÉSUMÉ DE MON ARTICLE SUR LE BLOGUE CYBERIMPACT.COM

VOS RÉSOLUTIONS 2016:
Comment obtenir du succès avec l’Email Marketing

1- Établir votre calendrier de publication
2- Se référer à son calendrier
3- Créer des contenus pertinents pour mes abonnés
4- Utiliser des images et illustrations de qualités
5- En cas de doute, faire appel aux experts
6- Soyez éthiques!
7-Se fixer des objectifs de recrutement
8- Cibler et regrouper
9- Faire de vos lecteurs, vos porte-paroles !
10- Pensez HashTag !
11- Lire les billets de M. Courriel

Lisez l’article complet en visitant le www.cyberimpact.com/blog